« Une première réunion de lancement. » La directrice des projets autonomie au sein de la direction générale de l’action sociale (DGAS) des Yvelines, Asmae Chouta, résume ainsi le hub Inno-Ehpad qui a eu lieu le 16 octobre au campus des Mureaux. Elle permettait à des entreprises ayant développé des nouvelles technologies pour « rompre l’isolement » des personnes âgées ou handicapées de présenter leurs produits à des Ehpad ­yvelinois partenaires du projet.

« Les solutions qui m’intéressent le plus aujourd’hui c’est de renforcer le lien social entre les résidents ou entre les résidents et leurs proches. C’est aussi tout ce qui est en lien avec la stimulation cognitive, d’apporter du bien-être et du plaisir à nos seniors et de travailler sur la psychomotricité », affirme la directrice de la direction commune des Ehpad publics autonomies de Conflans-Sainte-Honorine et de Sartrouville, Emmanuelle Guillon.

« La crise [sanitaire] a été un catalyseur de ce qui était déjà en réflexion », conclut Asmae Chouta, de l’importance du hub pour préserver le lien social avec les personnes âgées et handicapées qui, selon elle, ont souffert du confinement du 17 mars au 11 mai dernier.