Trois jours après la découverte d’un foyer de grippe aviaire en Haute-Corse, les Yvelines sont aussi touchées par la souche H5N8 du virus. Le 19 novembre, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a confirmé la présence d’un foyer d’influenza aviaire dans une animalerie yvelinoise. Selon 78Actu, il s’agit d’une oie de la ferme de Gally, située à Saint-Cyr-l’École. Ce même jour, le ministère de l’agriculture et de l’alimentation a annoncé, via un communiqué, l’élaboration de mesures sanitaires pour éviter la propagation du virus « hautement pathogène » mais « non ­transmissible à l’homme ».

Parmi ces mesures, les particuliers sont invités à surveiller quotidiennement leurs animaux. Ils doivent aussi déclarer les oiseaux et volailles, vivants en extérieur, sur le site mesdemarches.agriculture.gouv.fr. Les aliments doivent être protégés des oiseaux sauvages tout comme l’accès à l’eau qui ne doit pas provenir « d’eaux de surface ». Quant aux déjections qui sont compostées près de la basse-cour, elles ne sortiront pas de l’exploitation pendant deux mois, date à laquelle l’épandage est possible. Toutes les autres recommandations sont disponibles sur le site du ministère, agriculture.gouv.fr.