Coup de filet pour les enquêteurs du groupe Stupéfiants de la sûreté départementale. Ce lundi 30 novembre, trois Mantais de 20, 26 et 29 ans ont été interpellés dans le quartier du Val Fourré. Les trois hommes sont soupçonnés de faire partie d’un trafic de résine de ­cannabis et de cocaïne.

Les investigations ont démarré il y a un an, sur la base d’un témoignage anonyme. L’un des trois suspects est identifié comme ayant procédé à « une centaine de transactions », au Val Fourré ou sur les bords de Seine. Les forces de l’ordre parviennent à identifier deux revendeurs, dont l’un connu pour trafiquer dans les secteurs de Gassicourt et de la Croix ferrée. « Les ravitaillements en stupéfiants pouvaient atteindre jusqu’à 30 kgs de résine de cannabis », rapporte une source proche du dossier.

Lors des perquisitions, « plus d’un kilogramme de cocaïne compactée », « une arme de réplique Beretta avec chargeur », « des munitions dont des 22LR et des cartouches à gaz lacrymogène » ont été saisis poursuit cette même source.