Le 22 novembre, l’association environnementale Villennes initiatives et écologie (VIE) a présenté aux habitants, en direct sur YouTube, son projet de permaculture rendu possible grâce à la signature, le 20 octobre, d’une convention avec la Ville.

Concrètement, pendant quatre ans, l’association exploitera une parcelle de 1 500 m² à l’intersection de l’avenue du général Charles de Gaulle et la RD 153, à l’entrée de ville, du côté de l’A 13. Les membres de l’association espèrent que le projet permettra de vider les poubelles d’ordures ménagères en déchets verts.

« On s’est aperçu qu’il y avait un volume très important de végétaux qui partait dans les poubelles », déplore le porteur du projet, Francis Dournel, après que le trésorier Rémy Ethève ait rappelé que les végétaux jetés dans des poubelles non prévues à cet effet « sont tout simplement brûlés avec les autres déchets ».

L’association invite donc à venir déposer des épluchures, feuilles et autres branchages, à l’exception des résineux, dans les composteurs-collecteurs situés sur la parcelle. Au total, selon Francis Dournel, depuis le 20 octobre, plus de « 24 camions » de déchets verts ont été récupérés.