Lors de la séance départementale du 11 décembre dernier, l’ouverture du nouveau collège du Val Fourré a été actée pour septembre 2021, entraînant la fermeture des collèges André Chénier et Paul Cézanne à cette même date. Ces deux établissements « sont aujourd’hui occupés à 30 % […]. Ce sont des collèges qui souffrent d’un fort taux de contournement », précise Cécile Dumoulin (LR), vice-présidente du Département, en charge des collèges. Elle ajoute : « Le secteur de recrutement du nouveau collège sera la fusion des ­secteurs Cézanne et Chénier. »

L’objectif de ce nouveau collège, qui accueillera 600 élèves est de « redonner de l’attractivité […] en s’inscrivant sur la requalification du quartier, en agissant à la fois sur le bâti et le projet pédagogique en sachant que le bâti est au service du projet pédagogique », poursuit l’élue. Pierre Bédier (LR), président du Département poursuit : « Aujourd’hui, c’est le collège pour chacun qu’il faut inventer et c’est le sujet de ce collège […] et je vous convie surtout à […] avoir des contacts avec la direction du collège et des enseignants pour bien montrer ce que ce collège apporte de plus ».