L’étang du bout du monde à Épône, le parc du peuple de l’herbe à Carrières-sous-Poissy, la forêt des Terriers située sur les communes de Magnanville et de Buchelay ou encore celle des Grands Bois que se partagent les villes de Morainvilliers et des Alluets-le-Roi. Ces lieux sont quelques-uns des « 67 espaces naturels sensibles » gérés par le Département qui a publié, le 23 décembre, sur son site internet, yvelines-info.fr, une carte i­nteractive répertoriant 18 d’entre eux.

Alors que les activités culturelles sont restreintes en raison de l’épidémie de Covid-19, cette carte gratuite permet donc aux habitants de découvrir ces espaces naturels sensibles. Pour sensibiliser la population à leur préservation, elle est accompagnée d’un guide des bonnes pratiques à adopter au cours de ces sorties. On y apprend ainsi, par exemple, qu’en cas de découverte d’un bébé animal, il ne faut pas le toucher car « cela ­pourrait amener la mère à l’abandonner ».