La nuit de la lecture, créée en 2017 par le ministère de la culture pour transmettre le goût pour les livres, revient. La cinquième édition, basée sur le thème Relire le monde, commencera le 16 janvier et se poursuivra du 21 au 24 janvier. À cette occasion, plusieurs villes de vallée de Seine organisent des animations dont La Gazette en a sélectionné quelques-unes.

À Meulan-en-Yvelines, la bibliothèque multimédia du domaine Berson propose le 16 janvier aux adolescents de 12 à 16 ans de participer, de 16 h à 18 h 30, à un atelier Booktube animé par Audrey, la créatrice de la chaîne Youtube Le souffle des mots. Elle donnera quelques conseils pour « réaliser une chronique de lecture en vidéo, se filmer, préparer son intervention [ou encore] apprendre à se présenter ». Bien que l’entrée soit gratuite, il est toutefois nécessaire de s’inscrire sur place ou en téléphonant aux bibliothécaires qui sont joignables par téléphone au 01 30 95 74 23.

Le public, à partir de six ans pourra, quant à lui, se rendre le 20 janvier, de 15 h à 16 h 30, à la bibliothèque municipale de Buchelay pour participer à la création de son livre pop-up en écrivant sa propre histoire. L’entrée est gratuite mais nécessite, là aussi, une inscription préalable. Celle-ci se fait sur place ou par téléphone au 01 30 92 57 74.

Le 23 janvier, la bibliothèque L’Embellie à Guerville propose, elle, de participer gratuitement, de 14 h à 18 h, à un concours Bookface conçu en accès libre pour tout public. Le principe consiste à se faire photographier dans un « studio photographique éphémère » pour réaliser, seul ou à plusieurs, un portrait photographique en plaçant une couverture de livre devant son visage. D’après le résumé du programme, « pour qu’un bookface soit réussi, il faut jouer au maximum avec le visage représenté sur la couverture, les détails du livre et de l’environnement ainsi que les couleurs ». Les portraits seront ensuite exposés à partir de 18 h.

La totalité du programme est à retrouver sur le site internet de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO), gpseo.fr, qui demande de contacter les bibliothèques avant de se déplacer. Dans le cas où le contexte sanitaire ne permettrait pas la tenue des animations, le programme indique que « les bibliothécaires se mobiliseront autant que possible pour vous proposer leurs offres à distance, en numérique ».