Suite à un engagement municipal concernant l’environnement, lors de la campagne électorale, une association pour le maintien de l’agriculture paysanne (Amap) a été créée. Depuis le 18 novembre, elle permet à ses adhérents de récupérer chaque mercredi, sous la halle du marché, un panier de légumes bio. Comptant à son lancement 20 adhérents sur les 30 pouvant être accueillis, elle avait quatre ­adhérents supplémentaires le 6 janvier.

Cette limite de 30 adhérents correspond à la capacité de production de la ferme muriautine de La Haye dont proviennent les aliments. Dans le cadre d’un nombre trop important d’inscrits, une liste d’attente pourrait être instaurée. Pour la représentante de cette ferme, Emmanuelle Bono, « la priorité de cette action est notamment de se faire connaître » et « d’écouler [les stocks de] légumes » qui n’auraient pas été achetés sur place à la ferme.

En phase de test jusqu’au mois de mars, la Ville a indiqué à La Gazette que le renouvellement du contrat de l’Amap devrait être signé entre mars et décembre 2021. Quant aux horaires, initialement prévus de 18 h à 20 h, le couvre-feu et le froid les ont restreint de 18 h à 19 h.