Lors du conseil municipal du 14 décembre, a été évoqué le souhait par la mairie de lancer une étude de diagnostic structurel de la tour Saint-Martin, vestige de fortifications médiévales, située dans le quartier des Martraits et que la Ville avait racheté pour un euro symbolique, en 2018.

D’un coût de 30 000 euros HT, ce diagnostic une fois réalisé « permettra d’obtenir un diagnostic exhaustif, un inventaire des travaux, une estimation des coûts et une planification des travaux », souligne Michel Potrel, conseiller municipal, pointant un « état de dégradation très avancé » de l’édifice. Une subvention de 5 000 euros sera demandée à la direction régionale des affaires culturelles (Drac).

L’édile mantais, Raphaël Cognet (LR), estime ce soir-là que la réalisation prendra « deux à trois mois ». Ensuite «  des travaux d’urgence et de mise en sécurité seront effectués rapidement », poursuit Michel Potrel. « Il est de notre responsabilité de la restaurer, mais pour ça il faut qu’on sache où on va et dans quel ordre il faut qu’on fasse les choses, note Raphaël Cognet. […] Ça va sans doute être une intervention forte, il ne faut pas dépenser inconsidérément, il faut faire les choses dans l’ordre. »