Prévue initialement le 27 novembre dernier, la phase d’expérimentation de la navette électrique de Triel-sur-Seine a débuté mercredi 13 janvier et se poursuivra jusqu’au 26 janvier. Pour la Ville, il s’agit de tester un modèle identique à celui qu’elle a commandé sur les circuits imaginés pour relier ses différents quartiers.

Qu’il s’agisse de l’achat de la navette « pour environ 250 000 euros, subventionné à hauteur de 30 % » ou des tracés de ses circuits, la municipalité semble sûre d’elle. « La navette est commandée […] elle devrait arriver normalement un peu avant le mois de juin », confirme Fabien Tanti, l’adjoint à la mobilité.

Mercredi, la navette gratuite s’est élancée du parking Foch qui est le point de départ des trois circuits. Ceux-ci ont été dessinés après une consultation avec les habitants en septembre (voir édition du 7 octobre). Tous passent par la gare et le centre-ville en desservant par exemple le quartier des ­Châtelaines et de l’Hautil.

« Les circuits ne vont pas bouger fondamentalement, assure Fabien Tanti. Ce qu’on peut être amené à faire évoluer c’est plutôt des arrêts supplémentaires au niveau des futurs équipements, comme un Ephad par exemple. »