« Nos joueurs majeurs restent à l’extérieur. » Le 22 décembre, le président du club de baseball des Démons de Mantes-la-Jolie, Jean-Marc Vincendet, ne cachait pourtant pas son envie de voir à nouveau son équipe, évoluant en Régionale 3, s’entraîner au gymnase Lécuyer, situé avenue du général de Gaulle et dans lequel son équipe pratique durant l’hiver. En attendant une amélioration du contexte sanitaire qui leur permettrait d’y retourner, les joueurs s’entraînent sur leur terrain d’entraînement extérieur situé au niveau de la Butte verte et qu’ils utilisent habituellement au printemps. Le président du club de baseball espère donc que les conditions météorologiques permettront un maintien des entraînements en extérieur durant tout l’hiver.

« S’il fait un temps assez stable, en s’habillant bien et en faisant des exercices appropriés de manière à ne pas rester trop immobile, je pense que cela va se passer correctement », déclare Jean-Marc Vincendet. Mais dans le cas où les aléas climatiques ne permettraient pas aux joueurs de s’entraîner et que le contexte sanitaire ne les autoriserait pas à s’entraîner au gymnase Lécuyer, les Démons de Mantes-la-Jolie perdraient alors l’un de ses principaux atouts pour préparer au mieux la saison.

« Très peu de clubs ont la chance d’avoir comme nous un gymnase avec une grande salle pour s’entraîner. C’est sûr qu’il y en a plein qui, malheureusement, pendant l’hiver, font un peu une saison morte », affirme Jean-Marc Vincendet avant de poursuivre : « D’ailleurs, aux États-Unis, les joueurs de baseball [amateurs] ne pratiquent pratiquement pas pendant l’hiver. Ils reprennent les entraînements au mois de mars mais bon, nous, on a besoin quand même du gymnase […]. Nos joueurs commencent à jouer au baseball quand ils sont déjà adultes et donc on a besoin de s’entraîner tout l’hiver assez régulièrement. »

Quant au respect des gestes barrières, le président des Démons de Mantes-la-Jolie se veut intransigeant à ce sujet, que les joueurs jouent en intérieur ou en extérieur. « On met à la disposition des joueurs un bidon de gel hydroalcoolique pour se nettoyer les mains très régulièrement […]. Il faut aussi se laver les mains le plus souvent possible », détaille-t-il en précisant que la balle que s’échangent les joueurs peut être un vecteur de contamination. « Quand on lance une balle à quelqu’un et qu’on nous renvoie la balle, si on met la main à la bouche ou sur son visage après que la personne y ait touché et qu’elle est elle-même infectée, alors le virus peut se propager en se promenant sur la balle », déclare le président du club de baseball mantais.

S’il est impossible, selon lui, de pratiquer le baseball avec un masque, Jean-Marc Vincendet se dit aussi insistant sur le respect des gestes barrières. « Très régulièrement je demande aux joueurs de ne pas s’approcher trop les uns des autres, même si le baseball n’est pas un sport de contact comme le rugby par exemple », précise-t-il.

Les Démons de Mantes-la-Jolie recherche toujours des joueurs

Jean-Marc Vincendet, le président du club de baseball de Mantes-la-Jolie, assure qu’il peut compter sur « la forte motivation » de son équipe cette saison et notamment sur les nouvelles recrues qui « ne ratent pas un entraînement ». Selon lui, ces dernières sont notamment venues prêter main forte après avoir découvert le club, lors du forum des associations Sport et Culture organisé par la Ville.

Bien que Jean-Marc Vincendet assure disposer cette saison d’un « effectif très correct », le président des Démons de Mantes-la-Jolie est néanmoins toujours à la recherche d’éventuels nouveaux joueurs avant le début de la saison, au printemps prochain, si les conditions sanitaires permettent son déroulé. Les personnes souhaitant intégrer l’équipe peuvent donc faire part de leur volonté en prenant contact avec Jean-Marc Vincendet. Ce dernier est joignable par téléphone au 06 51 70 47 51.