Dans une note d’information datée du jeudi 28 janvier, la directrice déléguée du centre hospitalier François Quesnay, Valérie Gaillard a annoncé la suspension des visites, afin de limiter la propagation du Covid-19. « Dans notre établissement nous observons la permanence d’un flux régulier de patients, atteints par la Covid-19, avec un plateau élevé du nombre d’hospitalisations dans le secteur Covid du service de maladies infectieuses et médecine interne », justifie-t-elle de la décision.

Une décision prise par la cellule de crise de l’hôpital « dans la totalité » du site, à quelques exceptions « soumises à une autorisation préalable du médecin » : le père en salle de naissance et en suite de couche, les parents en néonatologie, un parent en pédiatrie et les proches des patients en réanimation ou pour les cas ­critiques notamment.

Une autorisation sera transmise en cas d’accord et sera à présenter à l’entrée de l’hôpital. « Les patients, attendus en consultation ou en hôpital de jour, se présenteront comme depuis plusieurs mois au point de filtrage qui est chargé de vérifier leur rendez-vous », précise Valérie Gaillard.