Quatre-vingt-douze. Il s’agit du nombre de matchs disputés en première division du championnat allemand, la Bundesliga, par le latéral gauche et ancien international ivoirien, Constant Djakpa. Ce dernier a notamment évolué à l’Eintracht Frankfurt et au Bayer 04 Leverkusen. Désormais libre de tout contrat depuis la fin de saison 2019-2020, le joueur de 34 ans a intégré, lors du dernier mercato hivernal, l’AS Poissy qui évolue en National 2.

« Le projet de Poissy m’a intéressé », résume Constant Djakpa, du motif de sa venue au sein du club pisciacais, tout en confiant qu’il espère faire profiter l’équipe de son expérience professionnelle. « Il faut leur apprendre quelque chose, confie-t-il à l’intention des plus jeunes joueurs de l’équipe. Il faut surtout leur apprendre [à avoir] beaucoup de discipline sur le terrain et en dehors du terrain. Je suis là en tant que grand frère. »

« Il est vraiment formidable dans son état d’esprit, se réjouit le président du club, Olivier Szewezuk. C’est un leader […]. Je suis très fier de l’avoir fait signer. Maintenant c’est à lui de me démontrer qu’il sera une très forte valeur ajoutée dans ce groupe [et] qu’il nous apportera son expérience. »

Bien que le président de l’AS Poissy se félicite de la venue de Constant Djakpa, il porte néanmoins un regard beaucoup plus mitigé sur le bilan du dernier mercato hivernal qui a vu trois arrivées et un départ. Olivier Szewezuk a effectivement vu partir son défenseur et capitaine de l’équipe première depuis deux saisons et demi, Ibrahima Traoré, en direction du C’Chartres Football (Eure-et-Loir). « J’ai perdu mon capitaine et mon pilier […]. L’équipe était soudée autour de lui », se désole le président du club pisciacais, en précisant toutefois qu’il n’a pas les moyens de rivaliser avec le budget du C’Chartres Football.

« C’était le capitaine avec tout ce que cela comprend », complète l’entraîneur Walid Aïchour, en expliquant que l’équipe technique n’a pas eu le temps nécessaire pour recruter un joueur au même poste, dans le but de combler ce départ. « Après, moi, j’irai à la guerre avec ceux qui souhaitent rester, tout simplement », conclut l’entraîneur. Pour l’heure, la date de reprise du championnat n’est pas encore connue.