Mercredi 3 mars, la remorque rose de la pâtisserie itinérante Happy truck n’est pas passée inaperçue sur le parking du complexe sportif Colette Besson. Lors de son inauguration, 220 pâtisseries américaines faites maison ont été vendues en à peine une heure.

« Il y avait énormément de monde. Du coup, j’ai été dévalisée en à peine une heure et je n’avais plus rien », se réjouit la pâtissière implantée à Juziers, Gwenaëlle Beaumont. Depuis qu’elle a démarré son activité à son compte en décembre dernier, c’est la première fois qu’elle est contrainte de refuser des clients.

Pour le maire, Lionel Giraud (DVG), ce succès n’est pas une surprise. « Je pense que les food-trucks se développent et sont amenés à se développer d’autant plus avec la crise sanitaire », déclare-t-il en précisant qu’il souhaite développer le commerce de proximité en ville. D’après son adjoint en charge du développement économique, Aurélien Miché, la venue du food-truck les mercredis, de 15 h à 18 h, est donc un excellent moyen d’y parvenir en palliant le départ du Lidl vers Guitrancourt. Pour cela, à partir du 31 mars, un marché est aussi prévu les mercredis matin sur le parking du gymnase Colette Besson.