Ce mercredi 31 mars, journée nationale de mobilisation des retraités, une petite vingtaine d’entre eux a répondu à l’appel de l’Union locale CGT des retraités de la région mantaise. À disposition, trois pétitions lancées depuis le début de l’année concernant la baisse du pouvoir d’achat, la gratuité des masques ou encore la suppression du forfait urgences, mis en place depuis le début de l’année et impliquant de verser un montant fixe, pour tout passage aux urgences sans hospitalisation. Cumulant 500 signatures jusqu’à présent, ces pétitions seront remises à la préfecture de Versailles en juin.

Mais les retraités étaient également mobilisés pour réclamer la gratuité des vaccins. « Les vaccins sont pris en charge par la Sécu mais on ne maîtrise pas les vaccins, ce sont les laboratoires qui fixent les prix, ça c’est inacceptable, ça devrait être dans le giron public parce que ça concerne toute la population, insiste Pierre Redou, l’un des responsables de la section. Sur le Mantois on a des spécificités par rapport à la vaccination, on manque de vaccins, les labos, les fabricants donnent ça au compte-gouttes. »