« Pas de temps à perdre. » Cette devise, traduite de l’anglais, est celle de la boxeuse de 31 ans du club muriautin Bam l’Héritage. Le 3 avril, lors d’un gala organisé par le club muriautin au Cosec Pablo Néruda en ville et nommé Les Héritiers, Rima Ayadi l’a parfaitement mis en application. Opposée à la jeune boxeuse de 26 ans originaire de Bosnie-Herzégovine, Pasa Malagic, pour la ceinture WBA continentale dans la catégorie des super-plumes, Rima Ayadi n’a pas tergiversé sur le ring. Alors que dix rounds au total étaient prévus, la boxeuse du Bam l’Héritage qui recensait jusqu’alors quatre victoires, s’est imposée en seulement cinq rounds. Après avoir reçu un coup au visage, son adversaire, dont le palmarès était de 15 victoires, a ­abandonné le combat.

« Je savais que cela allait être un combat difficile parce que l’adversaire est coriace, elle est expérimentée et elle est un peu vicieuse, donc je savais qu’il y allait avoir des chocs de tête, qu’il y allait avoir des accrochages, que cela n’allait pas être un combat propre », déclare Rima Ayadi à l’issue du combat, en précisant qu’elle a remporté son titre de championne de France ­seulement quatre mois auparavant.

Concernant le déroulé du combat, la boxeuse du club muriautin se dit satisfaite de l’avoir remporté en moins de rounds que prévu. La veille, Rima Ayadi confiait effectivement à La Gazette qu’elle pensait devoir réaliser les dix rounds. « Moi je pars sur les dix rounds, affirmait la boxeuse en précisant qu’elle n’envisageait nullement la défaite et se disait, au contraire, « impatiente » à l’idée de combattre. Après, si je peux finir avant, c’est mieux. Si cela peut se terminer sur un KO c’est encore mieux mais je suis prête pour les dix rounds en tout cas. »

Bien que le combat opposant Rima Ayadi et Pasa Malagic était l’événement phare de la soirée, organisée à huis-clos, d’autres combats ont également eu lieu. Dans chacun d’eux, les boxeurs du Bam l’Héritage se sont particulièrement illustrés puisqu’ils ont remporté l’intégralité des combats de la soirée. C’est le cas notamment de la boxeuse Amina Zidani qui a remporté son premier combat professionnel face à ­l’espagnole Sheila Martinez.