Comme le rapporte le site Les Mureaux Actu, un restaurant Quick pourrait s’installer prochainement à proximité du centre commercial Espace. Un « avant-projet » a en tout cas été déposé en ce sens auprès des services de la mairie, par le groupe de restauration Bertrand, dans le courant du mois de mars. De son côté, si la Ville y voit une opportunité de création d’emplois, elle déplore que le projet présenté soit une offre de « junk food [­malbouffe, Ndlr] ».

Le site identifié par le groupe de restauration est une friche située entre l’avenue de l’Europe et le parking du centre commercial. Un terrain privé qui accueillait autrefois une station Total, qui a cessé son activité en 2009. « Quick se porte bien et est dans une dynamique positive depuis 3 ans », assure le groupe du développement de sa marque, déjà présente à Flins-sur-Seine et Buchelay. « Nous étudions Les Mureaux, tout comme pour plusieurs autres sites en région parisienne et sur le reste du territoire, mais cela reste à l’état de simple ­projet », prévient-il pour autant.

« On a une double lecture sur ce projet, confie de son côté Davy Ramos, l’adjoint chargé du développement économique, des commerces et de l’emploi. D’un côté ça peut être une aubaine car il pourrait créer une trentaine d’emplois pour la jeunesse muriautine, mais de l’autre, on est très étonnés que ce soit un Quick qui nous soit proposé aujourd’hui. »

Dans l’éventualité où il installerait son restaurant Quick aux Mureaux, le groupe Bertrand a identifié un terrain situé de long de l’avenue de l’Europe qui accueillait autrefois une station Total.

Après avoir observé avec intérêt, le développement de deux restaurants Au Bureau, chaîne de brasserie du même groupe, à Flins-sur-Seine et Chambourcy, l’élu aurait plutôt préféré voir ce type d’offre, plus haut de gamme, proposée pour sa commune. « C’est encore une offre de junk food alors qu’on est déjà bien servis dans la ville, déplore l’adjoint. Nous ne sommes pas contre l’installation d’un nouveau restaurant mais on préférerait autre chose. »

Interrogé sur ce choix d’enseigne, le groupe Bertrand n’a pas répondu à notre question. Selon nos informations, le projet de restauration rapide sera prochainement étudié en comité municipal. Cela dit, le projet étant envisagé sur un terrain privé, la marge de manœuvre de la Ville sera probablement restreinte et risque d’être cantonnée aux ­négociations.