S’il fut un temps où il se murmurait des désirs de fusion entre les communes d’Orgeval et celle de Morainvilliers, aujourd’hui on semble se diriger vers une mutualisation des moyens. Pour preuve, la police municipale orgevalaise interviendra prochainement dans les rues de la commune voisine dans le cadre d’une convention de mise à disposition, présentée ce mercredi 7 avril au conseil municipal de ­Morainvilliers.

« C’était un domaine d’intervention intéressant à partager parce que nous on est trop petits pour avoir plusieurs agents », explique la maire de Morainvilliers, Fabienne Devèze (LR). D’une durée d’un an « renouvelable », cette convention prévoit que les policiers municipaux occupent « 10 % » de leurs temps dans la commune voisine pour « sécuriser des sorties d’école, contrôler le stationnement et effectuer une surveillance pour les dépôts sauvages », précise la maire. En retour, Orgeval facturera un taux horaire de 68 euros à la commune.

« On a la possibilité de faire quelque chose d’intelligent en commun puisqu’on partage beaucoup de champs, de prés, et d’espaces verts », estime de son côté le maire orgevalais, Hervé Charnallet (SE), qui ambitionne d’ailleurs de doubler ses effectifs de police pour ­atteindre quatre agents.