Le moment était attendu avec impatience par les élèves. Le 2 avril, la société épônoise I2Form, créée en 2016, s’est rendue dans une classe de CM2 de l’école Madeleine Vernet, pour permettre aux élèves d’appliquer les notions du programme scolaire sur le codage informatique, via la construction d’un robot. « On va travailler tout ce qui est programmation avec le logiciel, les algorithmes. C’est assez poussé », déclare le professeur Rodolphe Arifi, en précisant que le robot est évolutif et pourra donc se complexifier par la suite.

« L’idée c’est qu’on est dans un monde de plus en plus connecté et c’est de ­comprendre comment fonctionne un objet connecté pour qu’ils [les élèves] en soient plus les maîtres, qu’ils maîtrisent tout cela et qu’ils ne soient pas de simples consommateurs du numérique », précise Pascal Lazerand, le gérant d’I2Form de son intervention dans toutes les classes de CM2 de la ville.

Tandis que le maire, Guy Muller (LR), voit en ces ateliers une initiation au numérique indispensable pour l’avenir des enfants, ces derniers y trouvent surtout un divertissement. « C’est amusant un robot. Cela évite de s’ennuyer », affirme Elyas de ses motivations à en fabriquer un.