Pour les six prochains mois, la fourrière intercommunale, gérée par le syndicat intercommunal à vocation multiple (Sivom) demeurera au niveau de la rue Guy Crescent. Le mardi 6 avril dernier, la plateforme a déménagé de son emplacement historique, pour rejoindre un espace provisoire de « 8 000 m² » mis à ­disposition par le Paris Saint-­Germain.

Elle y restera jusqu’à la livraison de la nouvelle fourrière, actuellement en construction le long de la RD113 et qui doit être inaugurée, « au mois de septembre ». « D’avril à août, la fourrière automobile et animale proposera les mêmes services pour les véhicules, sur son site provisoire », rassure la Ville dans un communiqué de presse publié le jour du changement d’adresse.

Durant le week-end, le Sivom y a déplacé quelque 230 voitures. De même une convention a été passée avec la SPA d’Orgeval pour récupérer les animaux en journée, en attendant de rejoindre les nouveaux locaux, dont l’investissement se porte à « 5 millions d’euros ».

Le site provisoire de la fourrière intercommunale est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30 et le samedi de 9 h à 12 h et de 13 h à 17 h.