Football et maquillage. Ce sont certaines des activités qui étaient proposées, gratuitement et librement lors des vacances de printemps, par les animateurs de l’accueil de loisirs et du service jeunesse pour divertir les enfants et adolescents de « six à 17 ans ». La Ville espère que les animations hors les murs les inciteront à s’ inscrire dans les structures de loisirs.

« C’est ouvert à ceux qui participent régulièrement au centre de loisirs mais également aux enfants qui, actuellement, ne viennent pas au centre de loisirs. Cela leur permet de découvrir ce qu’il peut y avoir comme animation sur la Ville d’Epône et peut-être les amener au centre de loisirs dans un deuxième temps », déclarait l’édile, Guy Muller (LR), le 15 avril. Ces animations étaient proposées à la salle du bout du monde, dans le parc du château et dans celui situé rue des Deux frères Laporte.

Dans le cas où la fermeture des accueils de loisirs pour les familles non prioritaires perdurerait, le coordinateur jeunesse, Abdallah Toufik, est favorable au prolongement des animations. « Si c’est amené à se reproduire, on sera prêts », lâche-t-il tout en surveillant la quinzaine d’enfants venus rue des frères Laporte ce matin-là.