Profiter du confort cinq étoiles d’une chambre sur l’eau de 45 m². C’est ce que recherchaient pour leur clientèle les deux frères Augustin et Jean-Chrysostome Dumont en créant dans le port un hôtel flottant baptisé La Venise parisienne. Ce « nid d’amour » ouvert le 27 octobre a cependant un coût. Il est en moyenne de « 292 euros la nuitée » et exige une caution de 1 500 euros.

« Du fait du confinement, 99 % des personnes qui viennent sont issues d’Île-de-France et on va être sur une CSP+, donc des cadres qui vont venir entre 25 et 35 ans », déclare Jean-Chrysostome Dumont, directeur général adjoint en précisant que les clients recherchent le calme et la vue.

Alors que les deux frères ont développé un partenariat avec la boulangerie locale Le fournil, le conseiller municipal délégué aux commerces, Arnaud Rousseau, espère que ces collaborations s’enrichiront.

« On attend que cela », lance Augustin Dumont, directeur général. Pour permettre à plus de clients de venir « se ressourcer », les deux frères travaillent sur un nouveau projet. « On est en train de mettre en place un yacht qui est sur le port », précise Augustin Dumont. Son ouverture est prévue d’ici un mois.