Les écoles maternelles des Pervenches et des Lavandes ne feront bientôt plus qu’une. Respectivement situées, rue du Pré et boulevard Renard Benoît, c’est dans l’enceinte de la première que seront accueillis les élèves.

Ce regroupement, annoncé le 12 février dernier, prévoit notamment la création de deux classes supplémentaires pour atteindre un total de dix. « On a comme idée de faire un pôle d’excellence, au niveau scolaire, loisir et jeunesse sur l’existant, explique ce jour-là le maire, Guy Muller (LR). Donc on remonte l’école des Lavandes pour l’intégrer dans ce pôle pour qu’il n’y ait pas de discrimination entre un quartier ou un autre. » Si la Ville indique qu’elle ne peut se prononcer sur une date concernant l’application de la fusion, car « le permis est en cours d’instruction » , cette dernière devrait être effective entre les rentrées 2022 et 2023.

Dans son programme pluriannuel d’investissement, la ville prévoit 1 440 000 euros « hors subventions » pour réhabiliter et aménager le site. « On reprend des battements attenants […] il faut changer les toilettes, créer une salle de repos et d’éveil », détaille l’édile épônois. La création d’un restaurant scolaire est ­également prévue.