« Progressivement, nous allons pouvoir retrouver une vie normale. » Ces mots sont ceux du gouvernement pour présenter, sur le site de l’Élysée, le calendrier prévu pour le déconfinement si les conditions sanitaires le permettent. Celui-ci, organisé en quatre étapes, a été annoncé le 30 avril par le président de la République, Emmanuel Macron (LREM) dans la presse régionale.

Ainsi, alors que la date du 3 mai marquait la réouverture des lycées et celle des collégiens de quatrième et de troisième en demi-classes, elle signait aussi la levée des restrictions pour les déplacements inter-régionaux et celle de 10 kilomètres autour de son domicile en journée hors ­déplacements professionnels.

Il faudra attendre le 19 mai pour espérer profiter à nouveau des terrasses des bars et des restaurants, dans la limite de six personnes maximum par table. Les musées, monuments, cinémas pourront rouvrir dans la limite de 800 personnes en intérieur et 1 000 en extérieur. Cette jauge s’appliquera aux salles de spectacle et de théâtre si le public est assis, et aux établissements sportifs de plein air ou couverts, accueillant du public. Tandis que le couvre-feu, actuellement de 6 h à 19 h, sera repoussé à 21 h, les rassemblements de plus de dix personnes seront interdits. Actuellement, cette jauge est fixée à six personnes.

Le 9 juin, le couvre-feu passera à 23 h. Les salles de sport rouvriront leurs portes. La jauge des lieux de culture et des établissements sportifs passera à 5 000 personnes avec le « pass sanitaire ». Selon le site internet de l’Elysée, ce pass, disponible via TousAntiCovid début juin, « regroupera votre résultat de test ou votre certificat de vaccination ». Cette condition et cette jauge seront également valables pour les ­rassemblements lors des foires et ­expositions. Le 30 juin, alors que le couvre-feu devrait être levé, « les discothèques demeure[ront] fermées ». Les limites maximum de public s’adapteront aux événements ainsi qu’à « la situation sanitaire locale ».

Ces étapes réjouissent le maire de Poissy, Karl Olive (DVD). « Je me félicite de l’espérance qui est donnée aujourd’hui aux Français par des annonces d’un déconfinement progressif », déclare-t-il en appelant également à un ­élargissement des critères de ­vaccination.

« L’ensemble de ce calendrier, les jauges et protocoles seront détaillés la semaine du 10 mai par le premier ministre Jean Castex », indique toutefois l’Élysée. Quant au port du masque, un arrêté préfectoral renouvelle jusqu’au 31 mai l’obligation du port du masque pour les plus de 11 ans sur la voie publique. Jusqu’à cette date, la consommation d’alcool sur la voie publique est à nouveau interdite.