Intervention sous tension pour la police ce mercredi 5 mai à l’unité psychiatrique de l’hôpital François Quesnay. En fin de soirée un homme de 20 ans, hospitalisé dans le service, s’est retranché en menaçant plusieurs autres patients avec une lame de rasoir. Il n’y a pas eu de blessé.

Ce soir-là, malgré la présence du médecin de garde et de dix soignants, le personnel ne parvient pas à maîtriser le jeune homme, hospitalisé en psychiatrie depuis un mois alors qu’il purgeait une peine de prison à la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy « pour trafic de stupéfiants », rapporte une source policière.

Les forces de l’ordre sont arrivées vers 23 h 50 pour déloger le détenu qui « s’était barricadé dans une pièce à l’aide des meubles » en menaçant 14 autres patients, détaille cette même source. Après les injonctions de la police, le jeune homme a finalement lâché sa lame de rasoir. « Le médecin lui a injecté un sédatif et il a été conduit dans une chambre capitonnée », rapporte une source proche du dossier.