S’initier à la pratique du vélo et à la circulation en ville, c’est l’objectif de la formation « Savoir rouler à vélo » suivie par près de 150 000 élèves de six à 11 ans. Mardi 4 mai, la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili (LREM) et la ministre chargée des sports, Roxana Maracineanu (LREM), étaient à l’école élémentaire Nelson Mandela pour remettre leurs attestations à une classe de CM1, arrivée au bout de la formation entamée en début de l’année.

Une vingtaine d’enfants slaloment sur un circuit imaginé pour simuler la circulation en ville. « On ­travaille sur la maniabilité, on simule les ronds-points et les panneaux pour les former avant qu’ils circulent en autonomie », explique des exercices délivrés sur le temps de l’EPS dans les neuf écoles pisciacaises, Guillaume Laurence, le ­responsable des éducateurs de la ville.

Voyant en cela un moyen d’ancrer l’utilisation du vélo dès le plus jeune âge, Barbara Pompili estime que le dispositif « a besoin d’être boosté ». Cette dernière a annoncé une enveloppe de « 21 millions d’euros » destinée à renforcer le dispositif. « Nous avons l’ambition de commencer même […] dès l’école maternelle », précise la ministre.