Stupeur ce mardi 25 mai dans le quartier des Merisiers où le cabinet du docteur Claude Fossé a été saccagé la veille. Mardi matin, la porte du cabinet médical est restée close. Une affiche posée par le médecin indique que ses consultations « se feront au cabinet médical des docteurs Gryb et Lefoulon ». Du moins pour un temps puisque le généraliste âgé de 74 ans a indiqué au Parisien qu’il avait décidé d’arrêter son activité après 45 ans d’exercice dans le quartier. Contacté, Claude Fossé n’a pas répondu à nos ­sollicitations.

Vitres brisées, armoires renversées et tiroirs fouillés, lorsque le médecin ouvre sa porte à nos confrères de LCI, les lieux son sens dessus-dessous. « Il n’y a rien à voler dans mon cabinet », souffle-t-il en soulignant qu’il ne comprend pas les intentions de ces inconnus. Dans la semaine, son fils dénonçait d’ailleurs « un acte gratuit » sur un groupe Facebook local et confirmait la décision de son père de ­raccrocher le ­stéthoscope.

Une décision comprise par son homologue, Patrick Lefoulon, dont le cabinet est situé seulement à quelques mètres : « C’est révoltant ! Comment voulez-vous que les jeunes médecins aient envie de venir s’installer ici après ça…. »