Les 320 élèves environ de maternelle et de primaire de l’école Les Baronnes patienteront encore pour découvrir leurs nouveaux locaux. Les travaux de réhabilitation pour faire des économies d’énergie et créer de nouvelles classes, ont pris du retard.

« On a du retard, il faut être sincère […]. L’idée, c’était rentrée 2022, je pense qu’il est raisonnable de parler de la rentrée 2023 », déclare, le 12 mai, l’édile, Pierre-Yves Dumoulin (LR), à l’issue de la visite du sous-préfet auquel il a présenté le projet. Outre la crise sanitaire, le maire assure que le projet a aussi connu du retard « pour pouvoir bénéficier de subventions auxquelles [la Ville] était éligible ».

Le coût total est de « quatre à cinq millions d’euros ». Les travaux permettront de passer de huit à « 13 classes élémentaires » et de créer une salle informatique qui, en cas d’augmentation démographique, sera transformée en classe. En maternelle, ce nombre sera aussi augmenté. « On va passer de quatre classes aujourd’hui, alors on en a cinq mais on a un Algéco qui va disparaître, [à] sept classes de maternelle », affirme le maire. Le concours d’architectes pour les extensionsa lieu cet été et l’appel d’offres est prévu « au dernier trimestre ».