Les mélomanes peuvent s’en réjouir, la fête de la musique n’a pas été oubliée. Plusieurs villes de vallée de Seine ont effectivement annoncé leur envie de l’organiser dans le respect des conditions sanitaires. Lancée en 1982 sous l’impulsion du ministre de la culture, Jack Lang (PS), la fête de la musique se célèbre depuis chaque année le 21 juin, jour du solstice d’été et donc du jour le plus long. La Gazette a sélectionné quelques événements.

À Achères, un flashmob ouvert à tous et gratuit, est organisé le 19 juin, à 12 h 15, sur le parvis de l’église. Ce rassemblement visant à reproduire simultanément des gestes de danse sur l’espace public, la chorégraphie doit être apprise en amont. Elle est disponible en vidéo sur le site internet de la Ville, à l’adresse mairie-acheres78.fr. Le lendemain, plusieurs concerts auront lieu à l’espace culturel du Sax. C’est notamment le cas du concert Super Ego de David Delabrosse accessible au public dès l’âge de 4 ans. À l’aide d’un cachalot dénommé Ego, la page Facebook Ego le cachalot indique que le concert propose « des chansons entraînantes pour parler sans chichis aux enfants du monde d’aujourd’hui ».

Alors que d’autres concerts s’enchaîneront par la suite le dimanche au Sax, la journée se terminera à 18 h par le groupe de rock français Non Haddock ­suivi, à 18 h 45, du rappeur ­Jaasper.

Le 21 juin, ce sera au tour d’Echoes and More de monter sur scène pour interpréter des titres de Pink Floyd. Pour assister à l’ensemble des concerts, gratuits, tenus au Sax, les réservations sont obligatoires. Elles se font par courriel à l’adresse reservation@lesax-acheres78.fr. »

Du côté de Villennes-sur-Seine, la fête de la musique sera surtout poétique. Le 18 juin, à 20 h 30, la Ville organise gratuitement dans la salle des mariages en mairie, située 36 avenue Foch, une soirée sur le thème Bonheur et rêve…Rêve et bonheur. Selon le communiqué de la Ville, disponible sur son site internet, ville-villennes-sur-seine.fr, « des poèmes seront lus en alternance par deux comédiens ». Il s’agit de Bertrand Pascual et l’enseignante de ­français Caroline Destermes.

À Juziers, la fête de la musique se déroulera uniquement sur une soirée. Cela ne l’empêchera néanmoins pas de proposer un répertoire musical diversifié. Après un appel à candidatures auprès des musiciens qui avait été relayé dans notre édition du 12 mai, la Ville de Juziers est désormais en mesure d’affirmer, sur son site internet, juziers.fr, que le 21 juin, à partir de 18 h et jusqu’à 21 h 45, à la closerie Rose Bily, des artistes de la ville et des communes avoisinantes offriront au public des concerts « pop-rock, rock, de variétés françaises et ­internationales ».

De la même façon qu’à Juziers, Magnanville célébrera la fête de la musique uniquement le 21 juin. Ce jour-là, en partenariat avec l’école des 4 z’Arts, la Ville donne rendez-vous gratuitement et librement au public de 19 h à 22 h 30 sur le parvis de la médiathèque. La soirée débutera par le concert des Pepper blues qui aiment notamment réinterpréter des anciens titres de blues. Parmi les artistes attendus ce soir-là, on trouve aussi, à 20 h 15, le trio de jazz, Kathy Project ou encore, à 21 h, celui de pop-rock et folk, 100 rappels, spécialisés dans les reprises électroacoustiques. Malgré la tenue d’un tel événement festif, la Ville insiste néanmoins sur le respect des gestes barrières. « Le public sera accueilli en configuration assise avec une jauge maximale fixée […]. Le port du masque sera obligatoire », précise la Ville sur son site internet, magnanville.fr.