Sur les 20 communes qui composent le canton de Limay, le duo composé des conseillers départementaux LR actuels, Cécile Dumoulin et du maire d’Epône, Guy Muller, est arrivé à la tête de 17 communes en remportant 40,09 % des suffrages exprimés dans cette dernière ville. Le premier adjoint limayen, Djamel Nedjar (DVG) et sa binôme, Catherine Potier (DVG), ont, quant à eux, remporté une belle victoire dans la commune de Limay avec 41,91 % des suffrages exprimés. Contactés à l’issue des résultats du premier tour, les deux binômes ont tous deux insisté sur leurs différences de vision concernant la gestion des finances ­départementales.

« Là on se retrouve dans un duel bon gestionnaire, pragmatique avec une gauche sectaire qui veut encore faire des dépenses de fonctionnement », résume du second tour la conseillère municipale d’opposition limayenne, Cécile Dumoulin. Pour Djamel Nedjar, un changement dans la gestion du budget départemental permettrait néanmoins de pallier le manque de structures médicales. « On a un département qui souffre de déserts médicaux. Il faut aller beaucoup plus loin dans les dépenses solidaires en matière de santé, il faut mettre les moyens là où on en a besoin, déclare-t-il. On assume nous complètement la nécessité d’investir sur les dépenses utiles et d’arrêter les dépenses inutiles. »

Les deux binômes se rejoignent néanmoins sur le fait d’avoir devancé celui du RN composé de Thomas Du Chalard et de Geneix Monique. « C’est plutôt une bonne nouvelle », se félicite ainsi Cécile Dumoulin. Alors que les deux binômes encore en lice pour le second tour des élections espèrent mobiliser les abstentionnistes, Djamel Nedjar espère pouvoir notamment compter sur le vote des électeurs de Thomas Halberstadt (SE) et de Cindy Roman (SE) qui, arrivés en quatrième position (voir ci-dessous) ne peuvent être au second tour.

« On n’est pas propriétaire des voix des électeurs. Nous, on ne souhaite pas donner de consignes de vote pour le second tour parce qu’en fait, même si on le faisait, on irait un peu à l’encontre de notre promesse qui est de faire de la politique autrement », déclare le conseiller municipal de Mézières-sur-Seine, Thomas Halberstadt, en charge notamment de la communication liée aux réseaux sociaux de la Ville.

Il n’est cependant pas le seul à ne donner aucune consigne de vote à ses électeurs puisque les deux autres binômes, non qualifiées, font de même. « Aucune consigne de vote, déclare le Patriote Alexandre Achard. Pour nous, les européistes c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Cela aurait même pu être le RN, si vous voulez, tant que les gens sont pour l’Union Europénne, pour nous c’est clair. » Dernier au classement des suffrages exprimés avec 2,5 %, le candidat est convaincu que les votes en sa faveur auraient pu être plus élevés si l’abstention n’avait pas été aussi forte.

« Je n’appelle à voter pour personne quoi qu’il en soit pour le second tour. Je réserve à tout mon électorat de voter pour qui il souhaite. Point barre », conclut Thomas Du Chalard qui avant de connaître les premiers résultats des dépouillements s’attendait à être au second tour des élections.

Résultats du canton de Limay

37 445 inscrits – 29,53 % de partivcipation
Votes blancs : 336 – Votes nuls : 163
Cécile Dumoulin (LR) – Guy Muller (LR) : 37,45 %
Djamel Nedjar (DVG) – Catherine Potier (DVG) : 26,61 %
Thomas Du Chalard- Monique Geneix : 24,31 %
Thomas Halberstadt (SE) – Cindy Roman (SE) : 9,05 %
Alexandre Achard (Patriotes) – Isabelle Silvestrini (Patriotes) : 2,58 %