« J’ai bon espoir de pouvoir rouvrir le complexe sportif le plus vite possible. » Le 16 juin, l’édile, Fabien Aufrechter (LREM), était rassurant sur la réouverture du complexe sportif François Pons qui abrite ­notamment la piscine ­communautaire.

Quelques jours plus tôt, le 11 juin, la Ville avait annoncé sur Facebook que cette réouverture était prévue pour « le début de l’automne 2021 » et que les travaux venaient de débuter. Sa fermeture avait été actée le 4 décembre par arrêté après la découverte d’une fissure sur le mur du gymnase supportant les gradins.

Selon la Ville, les études menées par la communauté urbaine n’expliquaient « pas formellement les raisons du sinistre », les études complémentaires demandées par la municipalité concluraient à « des rétractations des bétons qui ont entraîné des mouvements dans la structure » causées par « un maillage structurel […] inexistant » et accentuées par les écarts de température entre le gymnase et la piscine.

Le mur fragilisé sera renforcé par un « encorbellement en béton armé ». D’après l’édile le coût de 300 000 euros budgétisé par la Ville n’est pas dépassé même s’il est encore « trop tôt pour dire le chiffrage exact ».