Du 18 au 25 juin, 13 cyclistes se sont lancé le défi de parcourir à vélo environ 900 kilomètres au profit de l’association Handi Val de Seine. Leur parcours les a ainsi conduits de la mairie ­d’Ecquevilly jusqu’à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le jour du départ, l’un des initiateurs âgé de 30 ans et fondateur de l’association Balrog’s Team workout à l’origine du projet, Medhi Bel Moudane, ne cachait pas sa joie. Cette cause lui tenait d’autant plus à cœur qu’après un accident de la route causé par un tiers, il a subi plusieurs interventions ­chirurgicales et années de ­rééducation.

Quant au choix du parcours, il explique : « C’est parce que ce sont les opposés, Paris-Marseille. D’un côté, on laisse la banlieue parisienne et sa grisaille pour rejoindre le sud, le soleil, la mer […]. Il y a la motivation du défi solidaire et il y a la motivation du paysage. »

Ouverte à tous, la première journée a réuni une quarantaine de cyclistes, handicapés et valides. C’est le cas de Jego, un cycliste de 18 ans voulant aller jusqu’à Saint-Germain-en-Laye ou Versailles. « J’adore les challenges […], déclare-t-il. Le fait que ce soit pour une association c’est encore plus motivant. » Au total, environ « 5 000 euros » ont été récoltés.