« Comment mieux communiquer sur son activité en cette sortie de crise ? », tel était l’objet de l’atelier « Coup de pouce » organisé mardi 15 juin dernier par le service économie locale de la Ville. Après une première édition en ligne, l’objectif de ce rendez-vous physique était également de favoriser l’échange entre les entrepreneurs locaux ou les ­porteurs de projets.

« On sait que suite à la crise du Covid, il y a pas mal de gens qui vont se recycler et donc c’est les aider à mettre le pied à l’étrier ou à rebondir, explique Annie Minarik, adjointe déléguée à l’économie locale. Nous le but, c’est vraiment des synergies entre les personnes : l’avenir c’est un réseau d’entreprises andrésiennes. »

En qualité d’animatrice, Virginie Legrand, ancienne enseignante andrésienne reconvertie en cheffe à domicile, a notamment conseillé les participants sur l’utilisation des réseaux sociaux. « Ne pensez pas qu’être entrepreneur c’est être focalisé sur votre offre, il faut savoir en parler, souligne cette dernière. Communiquer ça demande du temps, mais il faut le prendre : parlez de votre savoir-faire, de ce qui fait votre différence […] en utilisant des mots-clé impactants. »