Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre dans les musées, ces derniers viendront à vous. Ce concept est celui porté par l’association culturelle Nom’Art qui a pour but de faire sortir les œuvres d’art des musées pour les rendre accessibles à tous. Cette année, les répliques utilisées par le biais de la réalité virtuelle pour l’exposition itinérante en libre accès menée en partenariat avec la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (GPSEO) mettent en avant les peintres Monet, Cézanne et Van Gogh.

L’événement s’arrêtera à l’espace Marcelle Cuche à Vaux-sur-Seine où il fera une halte du 12 au 14 juillet. Il reviendra sur le territoire de GPSEO, et plus précisément à la médiathèque Octave-Mirbeau à Carrières-sous-Poissy, du 17 au 20 novembre prochain. Pour rendre l’exposition itinérante la plus ludique possible, plusieurs ­animations sont proposées.

Ainsi, outre la présentation, à l’aide d’un casque de réalité virtuelle, d’une « dizaine d’œuvres reproduites en 3D et en HD sur des toiles montées sur châssis », le public découvrira également « des bustes animés ­incarnant les trois artistes ».

Pour parfaire sa créativité « un atelier d’art plastique sur les traces des impressionnistes » sera proposé ainsi qu’un « escape game ». Ce dernier permettra au public de « se glisser dans la peau d’un détective le temps de résoudre une énigme pour mieux découvrir l’univers de ces peintres et de leurs œuvres. »

Toutes les informations sont disponibles sur le site internet de la communauté urbaine, à l’adresse gpseo.fr. Pour septembre 2021, GPSEO indique d’ores et déjà qu’un « nouveau temps fort » est prévu. Il concerne des « portraits de femmes qui ont marqué l’histoire de l’art, de La Joconde de Léonard de Vinci à la femme cubiste de Juan Gris ». Les dates de cette prochaine exposition en vallée de Seine ne sont néanmoins pas encore ­renseignées.