La semaine dernière, le Paris-Saint-Germain a précisé les nouvelles échéances entourant le futur centre d’entraînement du club. Les premières livraisons sont attendues au cours de l’année 2023 pour les espaces dédiés aux professionnels et à la formation de la section football ainsi que le pôle logistique du site. Viendront, lors d’une deuxième phase de travaux, l’arrivée des espaces dédiés au handball, au judo et le stade.

« On a commencé les travaux en avril 2020, […] on a vraiment eu deux saisons de terrassement, détaille Perrine Nollet, cheffe de projet, lors d’une visite de chantier le 31 août dernier. Les deux saisons ont été liées par le fait qu’on n’avait pas l’ensemble de la propriété foncière sur le site parce que la nouvelle voie a été livrée en décembre 2020 donc on ne pouvait pas terrasser toute la partie Ouest et également on avait la fourrière […], qui a depuis été recouverte de plus de six mètres de terre. » Dans un communiqué de presse daté du jeudi 9 septembre, Nicolas Ramillon, directeur immobilier du PSG indique : « Notre chantier, le deuxième plus important de la région parisienne, n’a jamais été ­interrompu. Nous sommes tous mobilisés pour ouvrir le bâtiment de l’équipe première dans 22 mois. »

De l’organisation du futur site, la cheffe de projet détaille : « Ce qu’il faut savoir c’est qu’on est sur un site qui a trois niveaux de plateaux, 17 terrains de football, donc on est vraiment sur un projet qui sera en escalier et au milieu on aura des bâtiments. » Dans son communiqué de presse, le PSG précise que « la saison 2021-2022 sera marquée par la construction de l’enveloppe du bâtiment des professionnels auquel viendront se greffer progressivement quatre terrains hybrides chauffés », situés sur la partie Sud-Est du site. « On est en train de préparer le bâtiment des professionnels, […] avec un parking pour toutes les voitures, vestiaires, salles d’entraînement, balnéothérapie pour eux, salle de kiné, les médecins, les coachs et également au dernier étage nous avons des chambres d’hôtels pour chaque joueur », détaille la cheffe de projet.

Dans son communiqué de presse, le PSG précise que « la saison 2021-2022 sera marquée par la construction de l’enveloppe du bâtiment des professionnels auquel viendront se greffer progressivement quatre terrains hybrides chauffés ».

Le long de la RD 30, la construction du pôle logistique va également commencer. « On est vraiment partis sur un système de Zac (zone d’aménagement concerté, Ndlr) avec un pôle logistique qui est situé au niveau de la RD 30, où on va avoir tout ce qui est chaudières, groupes électrogènes, [les] arrivées d’électricité, d’eau etc., précise Perrine Nollet. [Cela] va permettre après d’acheminer les réseaux, comme dans une Zac, ce sera notre réseau urbain on va dire qu’on a créé pour l’occasion. »

Au Sud-Ouest, dans la zone de compensation écologique, « plus de 2 000 arbres ont déjà été plantés et 1 000 arbres supplémentaires viendront s’y ajouter cet hiver », poursuit le club. « On a conservé le verger qui fait 2,5 ha, on aura une zone potagère qui fait un ha et à côté de ça on a des zones natures qui vont rester comme ça pendant 30 ans et qui seront entretenues [ce] qui permet d’être le versant de l’espace de ­biodiversité », ajoute Perrine Nollet.

Crédits photo article : ©Wilmotte & Associés ©PSG