Le besoin d’un nouveau City-stade en ville avait été soulevé par le conseil municipal des jeunes. Ce mercredi 8 septembre, les conseillers municipaux en herbe étaient aux côtés de la maire meulanaise, Cécile Zammit-Popescu (DVD), pour inaugurer le nouvel agrès sur le quai de l’Arquebuse.

Conçu comme une cage de métal, ce nouvel équipement permettra aux jeunes sportifs de pratiquer football et basket-ball sans égarer leur ballon dans la Seine. « Ça permettra à ceux qui habitent en bas de ne pas être obligés de monter au quartier du Paradis (là où se situe le premier city-stade, Ndlr) », fait ­remarquer Axel, l’un des jeunes présents.

La Ville a également profité de cette installation pour engager les réfections des sentiers, ainsi que du terrain de pétanque, situés à proximité. D’un coût de 228 000 euros, ces aménagements ont été financés par le Département et l’Etat, dans le cadre du dispositif Cœur de Ville, respectivement à hauteur de 51 000 euros et 100 000 euros chacun laissant un reste à charge de 76 000 euros à la Ville. « Meulan-en-Yvelines est la plus petite ville du département qui bénéficie des subventions de l’Etat pour ce genre ­d’installation », souligne l’élue.