Trois mois après l’inauguration presse, Thésée DataCenter a procédé, le 23 septembre, à l’inauguration officielle du premier des six bâtiments de l’entreprise basée 32 rue du clos reine. Cette fois-ci, aucune visite de site n’était prévue en raison de l’installation depuis cet été des premiers clients dont les noms sont confidentiels. Les élus ont tenu à rappeler le besoin d’accueillir des entreprises pour pallier la ­désindustrialisation.

« Cette vallée de Seine, petit bout de France un peu martyrisé par la désindustrialisation a connu, depuis une trentaine d’années plus de mauvaises que de bonnes nouvelles […]. Même si nous reconnaissons à notre passé industriel toute son importance, nous nous tournons vers l’avenir et ce datacenter en est le symbole. », affirme le président du Département, Pierre Bédier (LR), tandis que le maire, Gilles Lécole (LR), insiste sur « le virage important pris par la commune historiquement tourné vers l’industrie automobile ».

La Gazette sait néanmoins qu’un des clients de Thésée DataCenter est un constructeur automobile français. Selon le président et cofondateur de l’entreprise, Christophe Boumiol, un second bâtiment sera livré « début 2023 ».