Oxmo, Oska, N’Ortie, Leyko et Jinko, ces cinq chiens issus des rangs du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) yvelinois ont été décorés du titre de « chien héros », le 15 septembre. Décerné par l’association d’utilité publique Centrale canine, ce prix récompense leur participation à la lutte contre la propagation du virus Covid-19.

Dès le début de la crise sanitaire, les quatre malinois et le groenendael ont en effet été les premiers chiens en France à avoir été formés à la détection olfactive du virus à l’école nationale vétérinaire d’Alfort (Val-de-Marne), en parallèle de leurs activités de recherches de personnes disparues.

« Les marquages des chiens sont fiables à 97 % en sensibilité », indique le dossier de presse envoyé par l’association et qui souligne qu’aujourd’hui ce sont plus de 600 chiens qui participent, à travers le monde, aux études en cours sur la détection du virus et de ses variants à partir de la sueur des patients.

L’objectif à long terme étant « un déploiement massif de ce système de détection ultra-rapide et non invasif, notamment dans la foule, comme cela a été mis en place aux vacances d’août 2020, lors de l’arrivée des touristes en Corse ».

Crédits photo : Centrale Canine