Une trentaine de personnes était présente, le 27 septembre, en mairie pour assister à la réunion publique sur le projet immobilier de l’îlot Pasteur porté par Ideom, une filiale du groupe Amétis et qui prévoit de débuter, au premier semestre 2022, la construction de 73 habitations collectives, composées de 36 logements sociaux et 37 logements en accession à la propriété, près du rond-point de la place de la gare. Bien que le projet prévoit la création de 89 places de stationnement, les riverains craignent que ce nombre soit insuffisant.

Voulant les rassurer, l’édile, Pierre-Yves Dumoulin (LR), insiste sur le fait que ce nombre est supérieur à celui prévu par le plan local d’urbanisme fixé à 36,5 places de stationnement. « En région Île-de-France, quand vous êtes dans un périmètre de 500 mètres d’une gare […] on peut se contenter d’une demi-place de stationnement », ­détaille-t-il du plan local ­d’urbanisme.

Selon la directrice des programmes chez Ideom, Céline Segura, la livraison des logements est attendue pour « fin 2023, début 2024 ». Le coût de la construction, privée, et des tarifs qui seront appliqués pour acquérir les logements destinés à la vente, n’ont pas été communiqués.