Pour l’ensemble des protagonistes, la journée s’est terminée au poste de police. Samedi 2 octobre, une résidente de l’allée des Tulipes, dans le quartier du Paradis, s’empresse de composer le 17. Cette dernière explique avoir été menacée par un groupe de jeunes ayant pénétré dans son immeuble.

Mais son mari, excédé par les nuisances, n’attend pas l’arrivée des forces de l’ordre et sort de chez lui armé d’« un pistolet d’alarme ». Tandis que certains jeunes sont aperçus par la patrouille de police en train de quitter les lieux à grandes enjambées, les fonctionnaires de police entendent tout à coup une détonation venant de l’immeuble.

« L’époux tenait en respect un individu dans les parties communes », rapporte une source policière. Le Meulanais de 35 ans est ramené à la raison et interpellé dans la foulée pour violences avec arme. « La perquisition du domicile du mari a permis de saisir les munitions du pistolet d’alarme », précise une source proche du dossier. De même, trois jeunes âgés de 17 à 18 ans, sont eux aussi menottés et conduits au commissariat pour répondre des menaces proférées contre le couple.