« C’est ahurissant. » Le 30 septembre, l’ancienne présidente de l’Association vauxoise de recherche et d’initiative locale (Avril), Martine Mourier, avait du mal à réaliser que la ­bénédiction de l’orgue, installé dans l’église depuis septembre 2019, aurait lieu le 3 octobre. Initialement prévu en 2020, l’événement n’avait pas eu lieu à cause du contexte sanitaire. Pour l’association, dont l’un des buts est de valoriser les vestiges du passé en les rénovant, cette bénédiction clôt la reconstruction de l’orgue qui avait débuté il y a une dizaine d’années.

« On avait un peu de matériel qui a permis de reconstruire complètement un orgue neuf », se souvient Éric de Cagny, concepteur de l’orgue et membre de l’association Avril et de celle des Amis de l’orgue, en précisant que la réutilisation de matériaux d’un instrument récupéré ne représente que « 20 % » de l’orgue neuf.

Sans les dons et le travail bénévole, la présidente actuelle de l’association Avril, Annick Riou, estime que le coût par un professionnel aurait été de « plusieurs centaines de milliers d’euros ». La Ville d’Epône a, elle, lancé sur son site internet un appel aux dons pour restaurer l’orgue de l’église épônoise.