C’est en grande pompe qu’a été posée mercredi 6 octobre la première poutre de la nouvelle école Jean Giono. Composée de 25 classes et d’un accueil périscolaire de 200 m², pour un coût de 7,3 millions d’euros HT, cette école « sera surtout une école intégrée à son quartier, modeste, parce que payée par de l’argent public, mais aussi et surtout adaptée à la communauté éducative et scolaire et au parcours de l’enfant », indique le maire SE Eddie Aït.

Le permis de construire a été déposé fin août, « l’objectif est d’obtenir le permis de construire à la fin de l’année, pour un démarrage des travaux en janvier prochain », détaille du planning Christian Piquet, directeur général du groupement de construction Maître Cube. « Vous avez fait un choix vertueux, celui du bois dans la construction de votre école. Nous devons lutter contre les gaz à effets de serre et 1 m3 de bois, c’est une tonne de CO2 stockée », ajoute-t-il.

Financée à 70 % par le Département, l’école, implantée dans un quartier populaire, représente pour son président Pierre Bédier (LR), « la matrice de l’intégration. […] C’est par l’école que nous aurons demain une France aussi rayonnante à l’avenir qu’elle l’a été dans le passé ».

Crédits photo : MAITRE CUBE