Découvrir la vie du guitariste Django Reinhardt (1910-1953) tout en déjeunant. Jusqu’au 31 octobre, cela est en tout cas possible au restaurant Le quai 21 situé à l’intérieur du foyer des jeunes travailleurs au 21 rue d’Alsace. En partenariat avec l’association Bulles de Mantes, le lieu expose effectivement la bande dessinée Django Main de feu. Publiée en 2020, cette œuvre a été réalisée par l’auteur Salva Rubio et l’illustrateur Efa. En plus de permettre au public de découvrir la vie du guitariste, l’exposition est également un moyen de faire se rencontrer les résidents du foyer des jeunes travailleurs entre eux et avec les entreprises venant déjeuner au restaurant.

« L’intérêt d’être au sein du foyer c’est que, non seulement, c’est une exposition qui est au sein du foyer des jeunes travailleurs mais également au sein du restaurant inter-entreprises Quai 21, déclare Lucie Robin, directrice du foyer des jeunes travailleurs depuis mars 2020. C’est vraiment un lieu de passage et de brassage. On a les résidents qui viennent prendre leur petit déjeuner, déjeuner et dîner ici et on a aussi les partenaires extérieurs, les associations, la Ville, qui viennent déjeuner ici le midi et qui profitent donc de l’exposition aussi. »

Bien que le 30 septembre, neuf jours après le début de l’événement, Jonathan, un résident du foyer des jeunes travailleurs, ne se soit pas encore intéressé de près à la bande dessinée exposée, il assure être ravi de la présence des pages illustrées dans le restaurant ainsi que d’une guitare Selmer dont l’entreprise est basée à Mantes-la-Ville. « Je trouve que c’est très bien d’avoir ces expositions dans notre foyer, affirme Jonathan. C’est esthétique. »

Le choix d’une bande dessinée en lien avec la musique dans un restaurant abritant des concerts ainsi que la qualité des illustrations sont deux des critères ayant conduit Bulles de Mantes à proposer l’exposition de Django Main de feu. « Ce qui est intéressant c’est que c’est un graphisme moderne et puis on voit que les couleurs n’ont pas été faites à l’ordinateur. Ce sont des belles aquarelles », analyse de l’oeuvre le vice-président de l’association Bulles de Mantes, Jérôme Boutelier, en rappelant que Django Main de feu était arrivé à la seconde place du prix de la bande dessinée aux couleurs du blues créée en 2014 par cette ­association et celle de Blues sur Seine.

« L’exposition permet aussi de mieux connaître l’histoire de Django Reinhardt parce qu’elle n’est pas très connue par certaines personnes alors qu’il a été un très grand musicien, un grand guitariste du XXe siècle. Il a joué avec les plus grands et cela il ne faut pas l’oublier », complète Dominique Josseaume, président du foyer des jeunes travailleurs. Django Main de feu raconte effectivement le passé de Django Reinhardt et notamment l’accident qu’il a vécu en 1928 lorsque sa roulotte a brûlé. La jambe droite mais surtout la main gauche du guitariste ont été brûlées au troisième degré. Pour autant, cet accident ne lui a pas fait arrêter la pratique de la guitare.

L’exposition, gratuite, est accessible aux horaires d’ouverture du restaurant. « Majoritairement les gens viennent le midi entre 12 et 14 h mais après, entre 9 h et 19 h on est présent donc les gens peuvent venir », détaille Lucile Robin avant d’ajouter : « Les samedis matins, on est là aussi entre 10 h et 13 h ».