De fortes rafales de vent, dépassant à certains endroits les 100 km/h. Dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre, la tempête Aurore a traversé le département des Yvelines en laissant derrière elle, une matinée plutôt chaotique.

« Sur les Yvelines, on a quand même été épargnés par rapport à d’autres départements parce que le gros de la tempête était vraiment au-dessus du département, rapporte-on jeudi matin au centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis) yvelinois, particulièrement sollicité dès 5 h du matin pour des chutes d’arbres ou de fils électriques. À 9 h, le Codis comptait déjà une centaine d’interventions sur le territoire. « On ne déplore aucun dégât matériel majeur, ni aucune victime », précisent les pompiers.

Le trafic ferroviaire a été fortement perturbé. Sur le RER A, le trafic a été interrompu entre Nanterre Préfecture et Poissy. « Une bâche enroulée sous un RER a entraîné la rupture d’interconnexion SNCF/RATP nécessitant l’évacuation d’un train arrêté en pleine voie », explique la SNCF. Sur les axes Mantes-Vernon et Conflans-Mantes de la ligne J, des obstacles sur les voies ont également ­entraîné l’interruption des trains.