Initialement prévue sur le thème de développement durable, la balade urbaine du samedi 9 octobre a surtout été l’occasion pour la petite dizaine de riverains présente de faire part de ses souhaits en termes d’aménagements futurs du centre-ville. « On a vu la ville grandir […], pointe ainsi une Epônoise depuis 36 ans. Ce que je regrette c’est qu’au fur et à mesure des années, les commerces ont fermé, malheureusement. »

Si beaucoup louent la dynamique de la commune, ils regrettent de constater « un centre-ville qui se dégrade », comme cet Epônois depuis 40 ans. « Je trouve ça dommage que certains habitants ne se sentent pas concernés [par le cadre de vie] », pointe Elisabeth, à ­propos des incivilités.

Cheffe de projet pour le cabinet Rouge Vif territoire, Rebecca Valéry-Dorceus rappelle que rien n’est encore arrêté. « L’idée c’est d’avoir un projet qui revitalise le centre-bourg […], revoir les déplacements, assure-t-elle. Il y a encore une grosse réflexion qui est menée. »