« Un conte initiatique sur l’acceptation et le respect de l’autre. » C’est ainsi que le théâtre de la Nacelle résume, en quelques mots, le spectacle Les derniers géants de la compagnie Les Rémouleurs et qui se déroule au XIXe siècle. Il sera joué le 10 novembre, à 15 h, dans le théâtre aubergenvillois.

Après avoir acheté une dent de géant, le héros, un Anglais du nom de Archibald Léopold Ruthmore, découvre que des gravures présentes sur la dent indiquent les coordonnées géographiques permettant de se rendre sur l’île des géants. Aussitôt, le personnage entreprend le voyage pour s’y rendre.

Pour inviter le public à s’imprégner de ce monde imaginaire tiré de l’album de l’écrivain et illustrateur français François Place, la compagnie n’a pas lésiné sur les moyens. « Boîtes optiques, écrans géants de papier, ombres chinoises et marionnettes [sans oublier la présence d’un] musicien-bruiteur » seront notamment présents comme l’indique le communiqué de l’événement sur le site du théâtre, theatredelanacelle.fr.

En stimulant l’imagination du public par le biais de ces techniques scéniques et en l’immergeant dans l’aventure du héros, la compagnie Les Rémouleurs compte bien inviter le public à réfléchir sur des « problématiques universelles telles que l’aveuglement, la vanité et certains effets néfastes du savoir ».

« La puissance de la musique, la beauté des images échappées du livre et le pouvoir des mots nous enchantent, décrit du spectacle le média culturel Théâtre-contemporain.net. Cette parenthèse exceptionnelle nous invite à faire preuve de plus d’humanité. »

Le spectacle dure environ une heure. Pour assister à sa représentation qui est accessible aux enfants dès l’âge de six ans, les tarifs varient entre quatre et neuf euros. Les réservations se font directement en ligne via la billetterie du théâtre de la Nacelle où se trouvent également des illustrations du spectacle. À noter que des séances pour le public scolaire sont aussi prévues le 9 novembre, à 10 h et à 14 h.