Les marchandises vendues sur le marché du Val Fourré ont été passées au peigne fin ce mercredi 10 novembre. Accompagnés de douaniers et d’agents de l’Urssaf, les policiers mantais ont fait une décente sur la dalle pour contrôler les étalages susceptibles d’écouler de la contrefaçon. Bilan de l’opération : près de 1 000 articles saisis.

Chaussures de marques, maillots de football, parfums, les centaines d’imitations n’ont pas fait illusion lorsque les forces de l’ordre ont fait irruption sur l’esplanade du marché dans l’après-midi. Le sachant, certains vendeurs avaient même quitté leur stand à la vue des uniformes. « Ce sont des produits de piètre qualité », souligne une source policière qui évoque notamment des paires de baskets imitant la célèbre marque à la virgule, « sans étiquette, avec de la colle à l’intérieur », vendues vingt euros.

Les produits contrefaits ont été détruits comme le prévoit la procédure. Si un commerçant, qui possédait « entre dix et vingt » contrefaçons, a été épinglé pour fraude, le plus gros de la saisie provient cependant des étalages de plusieurs vendeurs clandestins, travaillant au noir. Une enquête a été ouverte pour « travail dissimulé ».