L’office qui s’est déroulé ce samedi 20 novembre avait quelque chose de particulier pour les Ecquevillois, puisqu’il prenait place dans une église entièrement rénovée à l’extérieur, comme à l’intérieur. Depuis plusieurs mandats, la municipalité mène des travaux de restauration de l’édifice ­religieux, construit au XIIe siècle.

« Restauration des façades et des vitraux, démolition de l’ancienne sacristie pour la reconstruire dans le bâtiment du clocher, renforcement du transept Sud, construction de contreforts, rénovation électrique, installation de lustres chauffants électriques, énumère l’édile, Marc Herz (SE), des travaux menés. L’ampleur de la tâche était vaste, mais le résultat est à la ­hauteur de nos ­espérances. »

En plus du transfert de la sacristie, la démolition de l’atelier communal, situé sur la façade Nord, permet ainsi à l’église de retrouver « son aspect initial », poursuit Claire Coquelin, présidente de l’association De Fresnes à Ecquevilly. « La voûte lambrissée dans la nef a été déposée et nous laisse voir les anciennes charpentes de l’église ainsi que le départ de l’ancien clocher qui était construit sur le cœur de l’église », complète-t-elle.