Une réflexion sur la lutte entre le bien et le mal. Tel est le programme que propose l’école de création du théâtre du Mantois lors de la représentation de Chacun sa moitié à l’espace culturel Jacques Brel. Elle aura lieu le 8 janvier, à 20 h 45, et le 9 janvier, à 17 h.

Cette pièce raconte l’histoire d’un jeune officier qui retourne dans son village après qu’un coup de canon l’ait littéralement scindé en deux. Il n’a désormais plus qu’une moitié de visage, une jambe et un bras. Le jeune officier prend alors plaisir à « semer la terreur » autour de lui jusqu’à ce que son autre moitié retourne elle aussi au village « décidée à faire le bien ».

Par le biais de cette pièce de théâtre, nul doute que le message véhiculé consiste à faire comprendre au public que chaque être humain a, en lui, une part de bien et de mal. Pour connaître le dénouement de l’histoire et ainsi savoir qui l’emportera entre le bien et le mal, les tarifs varient de 3 à 8 euros. D’une durée d’environ 1 h 30, l’événement est accessible à partir de 12 ans. Les réservations se font via le site internet de l’association culturelle à l’adresse associationtheatredumantois@sfr.fr.