Alors que la rentrée des classes s’est effectuée le lundi 3 janvier, avec la mise en place d’un nouveau protocole sanitaire pour contenir l’épidémie de Covid-19 et la propagation du variant Omicron, dans plusieurs établissements du Mantois, des enseignants se sont mis en grève ou ont exercé leur droit de retrait, dénonçant la communication du ministre de l’éducation nationale qui avait dévoilé le nouveau protocole sanitaire dans un article d’abord payant du ­Parisien.

Ce 4 janvier, 40 enseignants du lycée Saint-Exupéry ont exercé leur droit de retrait « en raison de l’impossibilité de respecter le protocole sanitaire actuel », écrivent-ils dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux. Le 5 et le 6 janvier, une partie des enseignants du nouveau collège s’est aussi mise en grève. Les enseignants demandent notamment « l’équipement en masques FFP2 » et « le passage au niveau 4 du protocole sanitaire permettant le passage en demi-groupes des 4e et des 3e ».